Par Hadrien
Posted: Updated:
0 Commentaires
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Mai.

Je sors de Cannes et de ses embouteillages après deux semaines coincé le matin dans une salle de cinéma, et le soir dans les modestes maisonnettes qui ornent la côte. Ma vie n’est rythmée plus que par le champagne et l’aspirine. Il faut que je confesse tous ces pêchés. Y aurait-il un prêtre dans cet endroit de débauche ? Impossible. J’allume Radio Vatican dans ma petite voiture de fonction : une Maserati.  Ce n’est pas du goût de la jeune femme très peu vêtue assise à ma droite, elle ne parle pas le français. Elle préfère BBC Radio 6 Music et je perds définitivement toute volonté de rédemption lorsque passe Let’s Dance de Bowie.

La mer, le soleil, Bowie… Je suis né pour souffrir.

Commentaires

Commentaires

À propos de cet auteur
Articles similaires

7h : C’est lundi. Je laisse France Info et son jingle inimitable me réveiller difficilement,...

Vol New York – Paris, 23h. L’hôtesse vient à ma rencontre. Elle me demande si je préfère le Ruinart...

Après les Arts et Métiers et la Sorbonne, le troisième épisode, tourné à l’ EFAP avec le BDE de...